Le pays

Débat d’orientation budgétaire 2016 : le temps des restrictions…

Publié par on 30 oct 2015

. « Dans un délai de deux mois précédant l’examen du budget primitif, un débat a lieu au congrès sur les orientations budgétaires de l’exercice ainsi que sur les engagements...

Lire la suite

Province Sud

Dernier comité directeur de l’année à Sarraméa

Publié par on 13 sept 2016

120 responsables et délégués UC se sont retrouvés le samedi 10 septembre au centre socio-éducatif de Sarraméa pour le dernier comité directeur de l’année. L’ordre du jour...

Lire la suite

Province Nord

11, 12 et 13 novembre 2016, 47ème congrès de l’UC à Kamoui-Waa Wi Luu

Publié par on 15 déc 2016

C’est quelques kilomètres après l’entrée du village de Houaïlou que les véhicules des militants se sont engagés sur la route qui, au bout d’une quinzaine de kilomètres, conduit à...

Lire la suite

Province Iles

16 mai 2014, mise en place du nouvel exécutif de la Province des Iles

Publié par on 5 juin 2014

Lors de la séance du 16 mai 2014, au cours de la mise en place du nouvel exécutif, le président de la Province des Iles Loyauté, Néko Hnépéune a prononcé un discours égrenant les principaux enjeux de la mandature devant les nouveaux élus.

Lire la suite

Articles récents

21 janvier 2017, Comité directeur à Pweevo (Pouébo)

21 janvier 2017, Comité directeur à Pweevo (Pouébo)

9 fév 2017

2017 : une année d’actions pour accomplir notre destin !   . Comme il est de tradition, au mois de janvier, les militants de l’Union Calédonienne se retrouvent durant les premières semaines de l’année afin de faire un point sur les finances du mouvement et son organisation. C’est également, le rendez-vous des militants pour se souhaiter une bonne année et...

11, 12 et 13 novembre 2016, 47ème congrès de l’UC à Kamoui-Waa Wi Luu

11, 12 et 13 novembre 2016, 47ème congrès de l’UC à Kamoui-Waa Wi Luu

15 déc 2016

C’est quelques kilomètres après l’entrée du village de Houaïlou que les véhicules des militants se sont engagés sur la route qui, au bout d’une quinzaine de kilomètres, conduit à la tribu de Kamoui. Kamoui est une tribu à flanc de colline, surplombée par un imposant massif rocheux qui impressionne. C’est sous ce décor que, trois jours durant, les militants et...

Dernier comité directeur de l’année à Sarraméa

Dernier comité directeur de l’année à Sarraméa

13 sept 2016

120 responsables et délégués UC se sont retrouvés le samedi 10 septembre au centre socio-éducatif de Sarraméa pour le dernier comité directeur de l’année. L’ordre du jour comportait des points traditionnels : versement des cotisations annuelles, répartition des votants entre les différents comités locaux, définition de l’ordre du jour du congrès de novembre....

L’Union Calédonienne en séminaire les 14 et 15 juillet 2016

L’Union Calédonienne en séminaire les 14 et 15 juillet 2016

22 août 2016

« Nous sommes ici pour réfléchir sur notre Mouvement et sur la préparation des grandes échéances pour notre Pays, alors laissons nos titres et nos différentes casquettes pour libérer la parole, pour échanger en laissant de côté les tabous et les non-dits ». C’est en ces termes que le Président Daniel Goa ouvrit le séminaire du Mouvement des 14 et 15 juillet...

Comité directeur de Saint-Louis : le corps électoral provincial en question…

Comité directeur de Saint-Louis : le corps électoral provincial en question…

17 avr 2016

. Samedi 27 février 2016 au lieu-dit Les 4 cocotiers à Saint-Louis, l’Union Calédonienne organisait son deuxième comité directeur de l’année, une date qui était prévue dans le calendrier du mouvement adopté en début d’année. Ce comité directeur était particulièrement attendu car trois semaines après le dernier Comité des signataires, de nombreuses...

  • Daniel Goa : « Il faut arrêter les mensonges »

    Photo Daniel Goa

    Les Nouvelles calédoniennes : Vos relations avec le Palika s’améliorent-elles ou s’aggravent-elles ?
    Daniel Goa : Il faudrait d’abord qu’ils arrêtent de diffuser des mensonges par médias interposés. Gilbert Tyuienon n’a jamais dit qu’il fallait « écraser l’Uni ».
    Au lendemain des élections provinciales, j’ai voulu rencontrer Paul Néaoutyine pour discuter de la première vice-présidence de la province Nord. Je n’ai pas été reçu. Quant aux deuxième et troisième vice-présidences, elles ne nous ont jamais été proposées.

    Les deux mouvements ont soutenu le projet d’usine du Nord, pourquoi êtes-vous aujourd’hui en désaccord sur la politique minière ?
    L’usine du Nord, à l’origine, c’est un projet de l’UC. C’est le résultat du combat de l’UC. Nous savons d’où nous venons et nous savons où nous allons. Nous n’avons pas de leçons à recevoir. Ni sur la mine, ni sur l’avenir institutionnel.

    Roch Wamytan a parlé de faire déménager l’usine de Vale en Papouasie. C’est une position personnelle ou c’est celle de l’UC ?
    Roch Wamytan a lancé des pistes de réflexion. Nous partageons le souci d’externaliser les risques industriels. Notamment avec un procédé nouveau. C’est ce même argument que nous avons avancé pour soutenir le partenariat avec Posco en Corée, et maintenant avec la Chine.

    Quel regard portez-vous sur l’affaire Prony-Pernod ?
    Nous avons assez de mines déjà ouvertes à valoriser. C’est ce que fait la SMSP avec ses partenaires coréens pour les minerais pauvres et très pauvres. Actuellement, une part de ces minerais est exportée sans valeur ajoutée, parce que traitée par des clients, non par des partenaires. Nous considérons que Prony-Pernod doit être transformé en réserve territoriale. L’usine du Sud a de quoi fonctionner pendant un siècle et la SLN déverse dans les rivières des minerais qui sont exploitables, notamment par les Chinois.
    Il faut donc garder Prony-Pernod pour les générations futures.

    Les indépendantistes sont divisés. Les loyalistes également. Comment voyez-vous se profiler le Comité des signataires prévu début octobre ?
    Pour le moment, nous attendons la venue de la mission Chrisnacht-Merle. Jusqu’à présent, nous avons mené une réflexion sur la mission menée par MM. Cortial et Soucramanien, qui proposait des pistes d’avenir institutionnel. Nous avons formulé nos préférences. Le Palika a fait part des siennes. Il y a des différences entre nous. Le Palika met deux hypothèses au même niveau (indépendance ou indépendance association), nous, nous affirmons clairement notre priorité pour la première. Maintenant, attendons la future mission et ses conclusions pour définir notre positionnement lors de ce futur comité.