Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

49ème congrès de l’UC à Canala : les enseignements du 4 novembre

« Xêkä Muru Röö, Mê Nî Pètoa Chaa Nùi Rènî »

«Préserve ta vie, pour qu’ensemble nous élevions notre Nation»

 

Les 30 novembre, 1er et 2 décembre 2018, environ 600 militants de l’Union Calédonienne se sont retrouvés à Canala, Deux mots peuvent caractériser l’atmosphère du 49ème congrès du Monvement : confiance et sérénité. Cette ambiance est la conséquence des 43,3% exprimés en faveur du «oui» lors de la consultation du 4 novembre 2018. Confiance retrouvée car le doute s’était installé chez certains, déstabilisés par une campagne de désinformation laissant penser que beaucoup de gens s’étaient écartés de l’idéal indépendantiste. Sérénité, car un score à 43,3% est un pas important vers la pleine souveraineté, même s’il faut aller à la seconde consultation. La victoire en 2020 est à notre portée !

En soit, ce pourcentage constitue une base de travail, un cadre qui s’impose à tous les indépendantistes et nationalistes : conforter ce résultat et le faire progresser pour décrocher l’indépendance…

On pourrait qualifier ce congrès de congrès de consolidation. Les ateliers dans lesquels se sont investis les militants pendant trois jours avaient été organisés dans ce sens : consolider nos acquis et maintenir la dynamique du « convaincre » pour atteindre la victoire en 2020.

Pour atteindre cet objectif, tous ont convenu qu’il fallait aborder les provinciales du 12 mai 2019 comme un tremplin pour 2020, qu’il fallait renforcer notre présence dans les institutions, voire prendre la majorité afin de préparer le Pays à l’exercice de sa souveraineté. Démontrer que d’autres politiques publiques sont possibles, que l’on peut donner à ce pays une identité où chacun se sentira respecté, que la solidarité n’est pas un vain mot.

Les militants ont aussi salué l’organisation en Comités Nationalistes Citoyens et la démarche unitaire autour du FLNKS qui doit être pousuivie car elle donne confiance aux électeurs. La progression de l’électorat indépendantiste en est l’illustration.

Enfin, beaucoup ont souligné la nécessité de travailler dès à présent sur les faiblesses de la campagne, de corriger ce qui peut être amélioré : améliorer le projet de société, la communication de terrain, clarifier l’organisation de campagne…

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?