Eloi Machoro

Eloi Machoro

Les grandes figures de l'UC

Les hommes sont égaux en paroles, seuls les actes les différencient.

Marcel Nonnaro

 MARCEL NONNARO

 

• Président du Conseil des Anciens de la tribu de Mia - Canala.
• Président du comité local de Canala.
• Délégué Union Calédonienne de la région Xaraccûû.
• Membre fondateur de la Maison Familiale et Rurale de Canala.

Le combat ne doit pas cesser faute de leaders et de combattants.

Eloi Machoro (1946-1985)

"Le combat ne doit pas cesser

faute de leaders et de combattants"

 

Né le 16 janvier 1946 à Nakéty, Eloi effectue ses études à l’école de la Mission catholique de Canala, puis au Séminaire de Païta en 1958. Il rentre dans l’enseignement comme instituteur remplaçant en 1974 et exerce à Canala jusqu’en septembre 1977, date de sa première élection à l’Assemblée Territoriale sur la liste Union Calédonienne.

Il est nommé Secrétaire général de l’Union Calédonienne en 1981 et incarne le courant indépendantiste le plus ferme. Partisan de l’Indépendance Kanak Socialiste, Eloi Machoro se rend à deux reprises en Libye.

En septembre 1984, le Front Indépendantiste refuse le nouveau statut élaboré par la France pour le pays. Le Front Indépendantiste devient alors le Front de Libération National Kanak Socialiste dont Eloi devient le Secrétaire général.

Le 18 novembre 1984, le FLNKS boycotte les élections. Le premier décembre de la même année s’ensuit la constitution du premier gouvernement provisoire de la Kanaky présidé par Jean-Marie Tjibaou ; Eloi devient le ministre de la sécurité. D’autres diront que c’était le véritable chef de guerre du contre-gouvernement indépendantiste. Mais le 12 janvier 1985, Eloi et Marcel Nonaro sont abattus par le GIGN à Dogny, La Foa.

Eloi laisse derrière lui le fort souvenir du combattant  de la liberté et d’une existence toute entière vouée au militantisme.

 

Eloi Machoro brisant l'urne

Une image choc restera à jamais gravée dans la mémoire des Calédoniens, celle d’un homme coiffé d’une casquette de baroudeur, une hache à la main, en train de détruire une urne. Cette photo prise à Canala, le 18 novembre 1984, a fait le tour du monde.

Total 8 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?