Un système monétaire porteur de développement économique

Titre projet

• Le choix d’un système monétaire sera dicté uniquement par l’intérêt national et le pragmatisme, hors de toute idéologie. Sachant qu’il n’existe aucun système ne cumulant que des avantages, le pays doit sortir gagnant du choix, entre :

— Une monnaie qui favorise nos exportations et n’alourdit pas dans les mêmes proportions nos importations ;

— La plus grande maîtrise possible de notre souveraineté – les pays de la zone euro ont cédé la leur ;

— Une sécurité suffisante pour les investissements et pour l’épargne ;

— Un coût de mise en place et de gestion (dit « de transaction ») qui n’excède pas les gains économiques et financiers pour le pays.

• Si le système actuel est conservé, les banques locales et françaises déjà implantées pourront continuer à opérer et à se capitaliser à partir de la banque centrale du pays, par convention avec l’IEOM.

• S’il faut créer une monnaie, l’appui de puissances régionales telle que la Nouvelle-Zélande et l’Australie sera recherché afin d’asseoir durablement des établissements bancaires fiables.

• La parité pourra rester potentiellement évolutive, sous le contrôle de l’Etat.

• Les règles relatives à la lutte contre le blanchiment continueront à être pleinement appliquées.

Case projet

Retour au sommaire du projet

Total 0 Votes
0

Tell us how can we improve this post?

+ = Verify Human or Spambot ?